lundi 12 novembre 2012

Mind Mapping et documentation : une première approche pédagogique

Le blog Cactus Acide a publié en septembre/octobre une série de cinq articles de Gildas Dimier, professeur-documentaliste, sur le thème "Aborder la notion de document par le mind mapping". Interpellé par un lycéen quelque peu paresseux - défaut qui s'accompagne souvent d'une certaine ingéniosité... - l'auteur s'est interrogé sur l'opportunité d'utiliser la méthode des cartes heuristiques et autres schémas conceptuels pour mieux faire comprendre à ses élèves les différentes problématiques liées à la fois au document en lui-même et à sa place sur le Net, via les outils de Mind mapping disponibles en ligne (Mindomo, Cmap Tools ou encore Mind 42).

Ces outils permettent dans un premier temps d’aborder aussi bien les dimensions sémantique (contenu et concepts), matérielle (numérique notamment, grâce aux liens hypertextes) et structurelle d’un document, toutes trois indispensables. La logique interne d’un document peut alors être explicitée soir par une arborescence (carte heuristique), soit dans un schéma conceptuel plus poussé.

Ce type d’exercice a bien sûr une dimension intellectuelle, qui interroge le concept d’auteur à la fois au niveau du document primaire, mais aussi dans la conception de sa modélisation via le mind mapping, qui induit une inévitable subjectivité à prendre compte lors de son décryptage par autrui.

Bien que moins évidente, la dimension matérielle de ce type de production est présente, en lien avec son support numérique. L’intégration de liens hypertextes permet quant à elle d’aborder notamment les notions de granularité de l’information et surtout d’instabilité documentaire (liens brisés).

La dimension centrale de ce type d’exercice, enfin, est bien sûr celle qui concerne la structure d’un document et son analyse la plus fine. Les schémas conceptuels permettent d’aborder la hiérarchisation des concepts et des idées, sans se départir d’un aspect rhétorique via les connecteurs logiques. Les cartes heuristiques interrogent quant à elle plus volontiers la notion de média, en particulier de leur instabilité dans le contexte du Web.

L’auteur conclue cette série par une très riche mise en application sur son sujet, à consulter ici.

Source : DIMIER, Gildas, "Aborder la notion de document par le mind mapping", in Cactus Acide (blog), 5 articles publiés du 19/09/2012 au 15/10/2012


1 commentaire:

Lucas Gruez a dit…

Bonjour à vous pour mettre en valeur l'excellente série d'articles sur Cactus Acide. Je suis enseignant d'histoire géographie en collège dans l'Académie de Lille. J'utilise la pratique des cartes heuristiques dans mes classes et en formation, et persuadé de ce que ces outils visuels peuvent apporter, j'ai créé un blog pour partager le travail mené avec mes élèves et des collègues.
http://classemapping.blogspot.com/
J'ai également développé un outil de veille sur internet à propos des cartes heuristiques comme outil d'enseignement.
http://www.scoop.it/t/classemapping Aujourd'hui dans le cadre du réseau ECLAIR de notre collège nous travaillons également avec les écoles primaires et il est très intéressant de travailler avec cet outil à différents âges.
Très cordialement
Lucas Gruez