mercredi 2 mai 2018

Le marché du livre numérique, une promesse tenue ?

Ces dernières années, des voix ont porté la vision du remplacement du livre papier par le livre numérique. Une plateforme telle qu'Amazon semblait promettre une révolution de l'ebook. Il semblerait pourtant que, loin d'avoir remplacé le papier, les ventes de livres numériques seraient en déclin. Certains rapports et articles parus sur le sujet nuancent néanmoins le discours affirmant que "les lecteurs n'accrochent pas au format et préfèrent le livre imprimé" [1]. Des décalages sont également observables entre différentes régions du monde (États-Unis, Europe, Asie). 

Comme le rapporte un article de Publishers Weekly, les ventes de livres numériques ont chuté de 10% aux États-Unis en 2017 par rapport à 2016 [2]. PubTrack Digital, du groupe NPD book, s'est basé sur les données transmises par 450 éditeurs. 162 millions de livres numériques auraient été vendus en 2017, ce qui représente 19% de la vente totale de livres (imprimés inclus), contre 21% en 2016. La plus grosse baisse (22%) a concerné le secteur jeunesse.
Le livre numérique qui a été le plus vendu en 2017 est The Handmaid's Tale de Houghon Mifflin Harcourt. 

Cependant, comme le signale un porte-parole d'Amazon [2], les chiffres sortis par PubTrack Digital ne prennent pas en compte la vente de livres numériques d'auteurs indépendants. 
Le fait de ne se concentrer que sur les données des grandes maisons d'édition est en effet remis en question. Pour contrebalancer ces résultats, AuthorEarnings, un site web rassemblant des auteurs, a réalisé sa propre enquête en prenant en compte les secteurs non traditionnels de l'édition. Ceux-ci avancent en effet que ce sont dans ces secteurs que les ventes de livres numériques ont continué de croître, alors que celles des éditeurs traditionnels n'ont cessé de diminuer [3]. Selon eux, la plupart des achats de livres en ligne en 2017 aux États-Unis ont été des ebooks (55%). Le phénomène d'autoédition aurait donc devancé l'édition traditionnelle concernant le livre numérique, notamment pour des questions de coûts. Une plateforme comme Wattpad, par exemple, propose des prix très bas [1].

En France, la part des ventes de livres numériques par rapport aux ventes totales de livres a toujours été faible. Selon les chiffres publiés par le Syndicat national de l'édition [4], le chiffre d'affaires de l'édition numérique française aurait tout de même progressé de 29,7% en 2016 par rapport à 2015. Les secteurs particulièrement concernés par cette augmentation sont le juridique et le scolaire (manuels numériques notamment). Selon le Baromètre des usages du livre numérique SOFIA/SNE/SGDL [4], 21% de la population française avait déjà lu un livre numérique en 2016.

Une récente étude de l'institut GfK a cependant constaté que le marché du secteur de l'ebook continue de régresser en France [5]. Il y aurait eu une baisse de 1% des ventes en 2017. Le secteur connaît tout de même une certaine dynamique, selon les résultats publiés par le 8e Baromètre sur les usages du livre numérique [6] . En voici quelques observations [7] : 
- les lecteurs passés aux ebooks lisent plus et achètent plus de livres qu'avant ; 
- le segment BD-Manga-Comics connaît une hausse importante (9%) ;
- le secteur de littérature générale et jeunesse continue de bien se porter ;
- le livre audio attire de plus en plus les lecteurs ;
- le prêt numérique en bibliothèque se développe. 

Du côté de la Chine, un bel avenir est prévu pour le livre numérique. D'après un rapport publié le 15 avril 2018, le marché chinois du livre numérique devrait atteindre les 4 milliards d'euros d'ici deux ans [8]. Les ventes auraient augmenté de 29,2% en 2017 par rapport à 2016. Le rapport ajoute que le lectorat est très majoritairement féminin, comme pour les livres imprimés. 

Les commentaires sur le marché du livre numérique sont donc très contrastés. On observe notamment un rapport très différent au livre numérique selon le pays ou la région de monde.

Autre actualité autour du sujet : le "Digital Publishing Summit Europe" se tiendra les 16 et 17 mai 2018 à Berlin [9]. Cet événement est organisé par l'European Digital Reading Lab (EDRLab), laboratoire européen de la lecture numérique. Il sera l'occasion de mettre en avant l'édition numérique, autour de rencontres et d'échanges sur des sujets tels que les innovations marketing et techniques, les dernières avancées sur les solutions de lecture ou encore les problématiques spécifiques de l'édition académique [10].


Sources :

[1]Oury, Antoine. Les ventes de livres numériques en baisse aux États-Unis. En ligne sur actualitte.com. Publié le 26 avril 2018 : [consulté le 26 avril 2018] <https://www.actualitte.com/article/monde-edition/les-ventes-de-livres-numeriques-en-baisse-aux-etats-unis/88581> 

[2] Milliot, Jim. E-book sales fell 10% in 2017. En ligne sur publishersweekly.com. Publié le 25 avril 2018 : [consulté le 2 mai 2018] <https://www.publishersweekly.com/pw/by-topic/digital/content-and-e-books/article/76706-e-book-sales-fell-10-in-2017.html> 

[3] Juanuary 2018 Report : US online book sales, Q2-Q4 2017. En ligne sur authorearnings.com. [consulté le 2 mai 2018] <http://authorearnings.com/report/january-2018-report-us-online-book-sales-q2-q4-2017/> 

[4] Syndicat national de l’édition. Les chiffres du numériques 2017. En ligne sur sne.fr. Mis à jour le 4 décembre 2017 : [consulté le 2 mai 2018] <https://www.sne.fr/numerique-2/le-livre-numerique-en-2015-le-numerique-en-marche/> 

[5] 8e Baromètre sur les usages du livre numérique. Les lecteurs de livres numériques : des usages qui se diversifient et s’intensifient. En ligne sur sne.fr : [consulté le 2 mai 2018] <https://www.sne.fr/app/uploads/2018/03/barometre-2018_HD2-imprimeur.pdf> 

[6] GfK. Les Français ont acheté plus de 350 millions de livres en 2017. En ligne sur gfk.com. Publié le 20 mars 2018 : [consulté le 2 mai 2018] <http://www.gfk.com/fr/insights/press-release/les-francais-ont-achete-plus-de-350-millions-de-livres-en-2017/>  

[7] Dahl, Raphaël. Les chiffres et les usages du livre numérique en France. En ligne sur lettresnumeriques.be. Publié le 23 mars 2018 : [consulté le 2 mai 2018] <http://www.lettresnumeriques.be/2018/03/23/les-chiffres-et-les-usages-du-livre-numerique-en-france/ > 

[8] Fasseur, Barbara. Un avenir prometteur pour la lecture numérique en Chine. En ligne sur actualitte.com. Publié le 17 avril 2018 : [consulté le 2 mai 2018] <https://www.actualitte.com/article/lecture-numerique/un-avenir-prometteur-pour-la-lecture-numerique-en-chine/88410 

[9] EDRLab. Digital Publishing Summit Europe 2018. En ligne sur edrlab.org : [consulté le 2 mai 2018] <https://www.edrlab.org/dpub-summit-2018/> 

[10] Solym, Clément. Berlin devient le cœur du livre numérique en Europe. En ligne sur actualitte.com. Publié le 11 avril 2018 : [consulté le 2 mai 2018] <https://www.actualitte.com/article/lecture-numerique/berlin-devient-le-coeur-du-livre-numerique-en-europe/88299>



Aucun commentaire: